Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 14:33
Samedi 11 juin : Nous quittons l'hôtel pour nous rendre au bac qui doit nous faire traverser la Loire pour rejoindre Couëron, bac que nous loupons pour quelques secondes ce qui nous oblige à attendre le suivant une demi heure plus tard. Cela nous permet de faire la rencontre d'un groupe de cyclos vendéens qui fait un brevet de 600 km et bien sûr, il y a quelqu'un qui connait Christian.
A la sortie du bac, Christian est obligé de faire un peu de mécanique car sa sacoche de guidon est desserrée. Il crèvera de la roue arrière quelques kilomètres plus loin, total une heure de retard sur le tableau de marche.
Nous atteignons rapidement les faubourgs de Nantes. Un petit incident nous rajoute un peu de retard. Suite à un moment d’inattention et aux encombrements de circulation, nous nous perdons de vue. Après un échange téléphonique, nous nous retrouvons et décidons de manger en ville.
La terrasse de la brasserie du  café des Plantes, en face de la gare nous accueille. Nous sommes un peu dans notre quartier, car lors de notre randonnée au bord du canal de Nantes à Brest nous avons logé à l’hôtel Astoria  qui est juste à côté.
Nous ne nous attardons pas à Nantes, car nous l’avons déjà visité lors de notre précédent passage. Si vous faite cette randonnée, ne pas manquer de visiter le château des Ducs de Bretagne, de vous promener dans les vieux quartiers de la ville devenus piétonniers, de visiter l’ancien chantier naval et faire une promenade sur un éléphant de douze mètres de haut.
Dans l'ensemble, la traversée de Nantes est assez facile et dans une sécurité relativement bonne avec les couloirs bus et les voies cyclables.
Tout l'après midi nous cheminons en bord de Loire sous un beau soleil. Premier arrêt à Thouaré-sur-Loire. Son nom vient de Taurus ou Tauriacus, ancien légionnaire romain. Le bourg de Thouaré-sur-Loire est construit à l'emplacement d'une villa romaine. Une église y existait, dit-on, en 1123. La chapelle d'Aureix, avec son cimetière fut le premier centre religieux de Thouaré-sur-Loire, mais c'est autour de Notre-Dame des Noues que le bourg de Thouaré-sur-Loire se développe. L'église primitive était située près du château de Thouaré.
Ensuite, nouvel arrêt à Mauves-sur-Loire La présence de plusieurs gisements d'époque néolithique et d'un important site gallo-romain témoigne de l’occupation ancienne de la commune. Son caractère romain est incontestable, de nombreuses constructions en témoignent : villas, thermes, temple, théâtre... Certains vestiges de ce glorieux passé sont encore en partie visibles.
IMGP0517.JPG
La Loire à Vélo à Mauves sur Loire
 Une halte à Oudon où nous nous désaltérons et où Janine découvre une boutique de brocante ! Ce genre de lieu est un véritable aimant pour elle. Il est  vrai que la visite d’une brocante vous ramène très vite à votre enfance. De nombreux objets aujourd’hui obsolètes étaient autrefois d’un usage courant. On revit le passé, on repense aux anciens et à leur vie rustique. Pour aujourd’hui la quête de porte-savons anciens sera infructueuse. Nous nous consolons en admirant le château médiéval et sa tour octogonale qui veille sur la cité.
IMGP0518
 Brocante à Oudon
Terminus à Ancenis, terme de la journée. La ville a la particularité d’être coupée en deux par la ligne SNCF et pour rejoindre notre hébergement nous devons la franchir. Deux solutions, soit faire le tour de la moitié de la ville, soit trouver un endroit pour traverser. Nous optons pour la deuxième solution et c’est à la gare que nous allons trouver un souterrain réservé aux piétons, ce qui nous fait gagner un temps considérable. Nous logeons à l’hôtel Akwaba qui, en Ivoirien signifie « Bienvenue » L’accueil y est bien mais, mauvaise surprise, le restaurant est fermé le samedi soir. Heureusement un restaurant est ouvert à cent mètres.  Le bistrot d’Ancenis, tel est son nom nous convient d’autant mieux que c’est le seul ouvert. Comme pour nous ce soir est un soir anniversaire, nous sommes heureux de pouvoir manger dans un vrai restaurant et en profitons pour nous offrir un apéritif, une vraie folie pour les sportifs que nous sommes. Il faut dire que depuis ce matin nous avons traversé la région du muscadet Sèvre et Maine entre Saint Herblain et Thouaré-sur-Loire, celle du muscadet Coteaux de Loire jusqu'à Oudon et que nous sommes dans les coteaux d’Ancenis et cela sans pause dégustation.
 Demain nous attaquons les vins d’Anjou.

Partager cet article

Repost 0

commentaires