Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 18:29

 

C'est presque la fin

 

On ne vous oublie pas, on continue, mais les circonstances techniques n'ont pas permis de vous donner de nos nouvelles tous les soirs. Aujourd'hui c'est possible alors profitons de l'aubaine.

 

Les dernières informations nous localisaient Chez Murielle à La Chartre sur le Loir et précision importante, avant le repas. Quel repas, préparé avec soin et succulent à souhait il venait rejoindre en qualité les autres repas que nous avons pris en table d'hôtes. Là également nous avons retrouvé cette chaleur familiale si particulière qu'aucun restaurant ne peut offrir.

 

IMGP0236.JPGLe lendemain nous sommes repartis sous un ciel gris pas très patibulaire, mais qui vite s'est éclairci, en direction de Cloyes sur le Loir (attention prononcez Cloi, sinon ...) Nous avons suivi le cours de la rivière "La Braye" jusqu'à Sargé sur Braye puis quitté la vallée pour escalader les collines du Perche. Ensuite nous sommes revenus sur les bord du Loir à Cloyes où enfin Christian a pu se faire dépanner chez "Augereau Plein Air"où l'accueil est d'une amabilité formidable. La journée s'est terminée au "Moulin de Cloyes" où une chambre d'hôtes qui était plutôt un appartement nous attendait. Le repas, servi au restaurant attenant, en bordure du Loir, sur la terrasse et en compagnie des canards se promenant entre les tables et quémandant des morceaux de pain, a fini la soirée.

 

IMGP0220.JPG Les jours se suivent et depuis notre départ ils se ressembaient un peu, car il faisait beau. Au départ de Cloyes sur le Loir, il n'en est pas de même, il pleut. Nous mettons les housses sur les sacoches et sur les casques et nous voilà partis pour en finir avec ces collines du Perche et enfin decouvrir la plaine de Beauce. A peine quitté la ville nous constatons qu'en plus de la pluie nous avons le vent de face. Ce scénario ne laisse présager rien de bon pour l'après midi en plaine. Vers 11 heures la pluie cesse enfin mais pas encore le vent. Nous sommes en retard sur notre tableau de marche bien sûr. Peu avant midi, à quelques kilomètres d'Illiers Combray, où nous devons faire pointer nos cartes de route, la roue arrière du vélo de Janine se dégonfle. Un abri bus providenciel nous permet de faire la réparation à l'abri. Il est 13 heures lorsque nous pique niquons à Illers Combray en attendant de trouver un établissement ouvert pour valider nos cartes. C' est à 15 heures que nous quittons la localité. Mais miracle, entre temps le ciel c'est dégagé et le vent à tourné. C'est vent arrière que nous filons à plus de 25 km/h vers Chartres. Dans un petit village, oh! surprise, trois gendarmes étaient IMGP0284.JPGau bord de la route, étonnés de les voir, nous les remercions d'avoir prévu un comité d'accueil. Un arrêt et un échange de plaisanterie puis nous repartons. Nous arrivons vers 17 heures 30 à "La Conviv'hôtes", chambre d'hôtes découverte dans le guide des bonnes adresses de la FFCT. Madame Ménard nous accueille  et nous propose même de nous laver notre linge. Idéalement située au coeur du vieux Chartres, près de la Cathédrale, cette chambre d'hôtes est idéale pour les cyclos.

 

Ce matin, départ à destination de Montigny le Bretonneux. Le ciel est bleu bien dégagé mais frais. La plaine de Beauce est vite traversée et vers 11 heures nous arrivons   en vue de Rambouillet. Nous sommes en Ile de France et là tout change, il faut redoubler de prudence avec les automobilistes, sont un peu moins respectueux des cyclistes. Nous pique niquons au Perray en Yvelines et rejoignons Montigny vers 16 heures sans problème.

 

Demain matin nous repartons en diection de Versailles et Paris afin de descendre les Champs Elysées.

 

Demain sera un autre jour, la fin d'une aventure, mais nous en reparlerons !

Partager cet article

Repost 0

commentaires